Des résolutions de l’UE sonnent définitivement le glas du carnet d’adresse libérateur

Pour que plus personne ne vienne plus jamais nous dire que l’Union Européenne viendra enlever Ali Bongo du pouvoir, prenons connaissance des Résolutions du Parlement européen sur les  crises au Gabon et au Congo. Des résolutions qui sonnent définitivement le glas de la fantaisie d’un carnet d’adresse libérateur.

La réalité est que nous sommes partis pour 7 années supplémentaires avec Ali Bongo à la tête du Gabon si nous nous ne prenons pas nos responsabilités en organisant un soulèvement populaire qui mettrait fin au régime moribond des Bongo.

L’insurrection dont nous parlons ne ferait l’unanimité que si certains se débarrassent des considérations telles que les « président élu dans un système dictatorial». Nous devons nous battre non pas pour installer un individu au pouvoir mais pour faire de notre pays un véritable Etat de droit nettoyé de tous les bongoistes tapis aussi bien dans l’opposition qu’au PDG.

Bonne lecture

NB : les parties en rouge sont celles qui concernent le Gabon.

Cliquez ici pour lire les résolutions de l’UE sur le Gabon

0 Comments

Add Your Comment: