Diaspora gabonaise: le business des manifs post-électorales

Extrait des débats au cours d’une réunion de la diaspora pro Ping. C’était le 15 Octobre dernier à Paris. Intervention de M. Okoumba et réponse de M. Bruno Ella Nguema, responsable de la CDG.

Après l’affaire des 30000 euros des manifs de Paris voici (en pièce jointe) l’affaire des 15000 dollars des Etats Unis. Quelles soient vraies ou fausses ces accusations de détournement ont le mérite de nous révéler que les manifs sont aussi une occasion pour certains de se faire un peu de sous. Ayons à l’esprit que nombreux parmi les leaders (autoproclamés) de cette diaspora sont des supporters, anciens collaborateurs, fils et filles d’anciens collaborateurs etc. d’Omar Bongo qui ont du mal à se defaire de l’esprit bongoiste…Il parait qu’on veut juste changer Ali Bongo et continuer le bongoisme avec quelqu’un d’autre. Pascaline Bongo ou Yacine Bongo par exemple!

Captures d’écran

0 Comments

Add Your Comment: