Du rêve à la réalité, de l’idéal au réalisme…Par Josias ABEIGNET

Du rêve à la réalité, de l’idéal au réalisme…Par Josias ABEIGNET

Mes chers compatriotes, je suis très loin de partager l’enthousiasme et l’euphorie que manifestent nombre de gabonais sur la fameuse résolution de l’UE suite à la contestation que nous n’avons eu de cesse de soutenir.

Je me dois à la réalité et au réalisme d’exprimer ma déception, mon indignation et ma perspective.
Au soir du 31 août 2016, le Président Jean Ping et tout son directoire avaient entre leurs mains l’unique solution qui pouvait chasser Ali Bongo. Mais ils ont délibérément refusé de l’appliquer, alors qu’ils en avaient les moyens…

De nombreux gabonais sont tombés sous les balles assassines de Pacôme Moubelet, de Mathias Otounga et d’Ali Bongo. D’autres sont handicapés à vie; d’autres encore croupissent dans les cellules staliniennes du régime…

Aujourd’hui, l’on veut nous faire accepter que la résolution de l’UE est la panacée, la solution salvatrice; alors même que cette dernière ne mentionne nullement le départ d’Ali Bongo, ni dans le temps ni dans l’espace.

Mes chers compatriotes, l’opposition gabonaise-tout comme l’UE-sont entrain de nous distraire.
Il est temps de nous rendre à l’évidence. Ali Bongo est et restera à la tête du pays. Arrêtons la distraction et passons à autre chose.

N’en déplaisent aux fanatiques dont les passions bouillonnent les cœurs et qui malheureusement n’en préservent pas la tête, la vérité de mes mots leur fera mal,même très mal. Mais c’est la vérité qu’ils refusent et qu’ils vont pourtant devoir subir.

Je suis Josias Abeignet
Je suis Citoyen Gabonais
Je réside à Akanda
Je réponds de tous mes actes.

0 Comments

Add Your Comment: