Compte rendu de la rencontre avec M. René Ndemezo Obiang

Compte rendu de la rencontre avec M. René Ndemezo Obiang

COMMUNIQUE

Suite à la déclaration du M Curtis Mabika annonçant la création des FORCES DE L’OGOOUE, et profitant de son séjour en France, M. Réné Ndémezo Obiang, Président de Démocratie Nouvelle (DN),  a par l’entremise de Mme Sandrine Ngoua, chargée des relations extérieures de Démocratie Nouvelle, souhaité rencontrer les responsables de ce nouveau mouvement politique né dans la diaspora gabonaise.

Au travers de cette démarche, M. René Ndémézo souhaitait, selon Mme Ngoua, non seulement prendre attache avec les leaders des FORCES DE L’OGOOUE (FDO) mais aussi discuter, avec des compatriotes, de l’actualité gabonaise notamment la crise postélectorale et l’appel au Dialogue National Inclusif lancé par les tenants du pouvoir au Gabon.

Le président des FORCES DE L’OGOOUE n’étant pas sur Paris, Mme Murielle Nyalendo a été désignée pour représenter le mouvement au cours de cette réunion qui a eu lieu ce 11 janvier 2017 à Paris.

Outre  M. René Ndemezo Obiang, M.Alfred Yeyet, Vice-président de Démocratie Nouvelle, Mme Sandrine Ngoua et quelques membres de DN ont également pris par à cette rencontre.

Après avoir brièvement présenté les FDO à ses interlocuteurs, Mme Nyalendo a abordé la question du dialogue national tout en insistant sur la nécessité de la prise en compte, par le régime, des préalables posés par les FDO et les autres mouvements qui se sont déclarés favorables au dialogue au sein de la diaspora gabonaise.

Prenant la parole à son tour, M Ndémezo Obiang a expliqué les raisons pour lesquelles il a souhaité rencontrer les responsables des FDO ainsi que tous les autres mouvements de la diaspora gabonaise de France. Commentant la crise postélectorale, le Président de Démocratie Nouvelle est largement revenu sur les raisons de son divorce d’avec M Jean Ping avant d’argumenter sur la nécessité pour l’opposition de prendre part à un «Dialogue National Inclusif et Souverain» en vu d’aborder les prochaines échéances dans des meilleures conditions.

M.Ndemezo a insisté sur la nécessité pour les mouvements, partis et autres personnalités politiques de l’opposition de se mettre ensemble afin d’harmoniser leurs positions et propositions dans le but non seulement d’imposer des préalables, à la tenue dudit dialogue, mais au aussi de parler d’une même voix et ainsi peser lourd lors de ces assises. M. René Ndémezo propose ainsi qu’une feuille de route de l’opposition soit mise en place préalablement au «Dialogue National Inclusif et Souverain».

En ce qui concerne le dialogue notamment sur l’exigence de faire accepter au régime les préalables et surtout l’importance du caractère souverain que devrait avoir ce dialogue et sur la nécessité de faire superviser cette concertation par les organismes internationaux, il n’y a, à priori, pas de grande divergence entre les deux parties. C’est ainsi qu’il a été décidé de poursuivre la collaboration entre les FORCES DE L’OGOOUE et DEMOCRATIE NOUVELLE en vu notamment de former, avec le reste de l’opposition, un bloc dans le cadre d’un Dialogue National Inclusif et Souverain.

Au sortir de cette réunion, M. Alfred Yeyet, le vice président de Démocratie Nouvelle a tenu à remettre à la représentante des Forces de l’Ogooué, le mémorandum de Démocratie Nouvelle sur ses préalables et ses propositions au Dialogue National Inclusif et Souverain.

Les deux parties se sont accordées sur une nouvelle rencontre qui devrait avoir lieu lors du prochain séjour des responsables de Démocratie Nouvelle en France.

                                                                                                                            Fait à Londres Le 30 Janvier 2017

                                                                                                                             Le Service Communication

Les FORCES DE L’OGOOUE
30 Tolworth Rise South
Kingston KT5 9NN
United Kingdom
Tel: +447398975620 /+33603659310 /+33651268495

Version PDF

0 Comments

Add Your Comment: